DOSSIERS D’ESPAGNE

L’Assemblée Nationale Catalane (ANC), branche Suisse, souhaiterait partager des articles d’actualité pouvant être utiles dans le contexte politique en Espagne.

30 AVRIL 2018

Le comportement antidémocratique du système judiciaire espagnol jette le doute sur la justice de ce pays. Quelques articles frappants:

 

  • Dans une entrevue au journal El Nacional le 22.04.2018, Helga Stevens, députée belge au Parlement européen, s’est prononcée non seulement sur la violence impunie de la police espagnole lors du référendum d’indépendance du 1er octobre, mais aussi sur les prisonniers politiques, sur d’autres poursuites arbitraires de citoyens catalans, et sur l’interprétation judiciaire particulière du terrorisme en Espagne. Selon Mme. Stevens, le comportement de l’Espagne, hors contrôle et disproportionné, ressemble à celui de la Turquie.

 

  • En rapportant les cas de chanteurs condamnés pour des paroles combatives, Guy Hedgecoe expose les limites floues de la liberté d’expression en Espagne dans son article publié dans Politico le 18.04.2018. En particulier, le cas du rappeur Pablo Hasél, déclaré coupable d’apologie du terrorisme, d’insultes à la Couronne et à l’État Espagnol, et de ce fait, condamné à 2 ans de prison.

 

 

La semaine dernière, une sentence minimisant un cas de viol collectif a été prononcée (The Guardian, 26.04.2018: Protests in Spain as five men cleared of teenager’s gang rape), poussant des milliers d’Espagnols en colère dans les rues et la porte-parole de la police catalane a été licenciée pour avoir en avoir blâmé le système judiciaire espagnol (La Vanguardia, 28.04.2018: Mossos cesa a su jefa de comunicación por un tuit personal sobre la sentencia de ‘La Manada’).

Tous ces faits nourrissent l’inquiétude concernant les dysfonctionnements du système judiciaire espagnol et la dégradation des droits fondamentaux en Espagne.